Hivernage du bateau

wintering

L'hivernage fait aussi partie de la maintenance préventive car le gel et les tempêtes hivernales peuvent engendrer de graves dommages au bateau. Un hivernage réalisé dans les règles de l'art le conservera en bon état et facilitera la remise en service de printemps. Dans la mesure du possible, il est préférable de sortir le bateau de l'eau. Effectuer d'abord un bon nettoyage de la carène dès qu'il est au sec et le caler convenablement sur ber.

Pour les bateaux qui hivernent à flot, une surveillance aussi régulière que possible est indispensable. En prévision des tempêtes hivernales, bloquer la barre et installer suffisamment de défenses bien placées pour éviter tout risque d'avarie sur la coque. Contrôler périodiquement l'état des amarres et les protéger sur les zones de ragage dans les chaumards.

Dans tous les cas, dégréer les voiles, les nettoyer et les stocker au sec. Mieux vaut les rouler large plutôt que de les plier afin de ne pas endommager la fibre. Idéalement, il est préférable de déposer le gréement courant afin de le stocker à l'abri des intempéries pour prolonger sa durée de vie. Sinon, le rassembler et le protéger au mieux dans des sacs solides après l'avoir rincé. Démonter les tauds ainsi que les biminis et comme pour les voiles, les stocker au sec après les avoir nettoyés.

Rincer à l'eau douce le mouillage et les pièces d'accastillage telles que guindeau, winches, bloqueurs, poulies, hublots et panneaux de pont. Les protéger au mieux après les avoir lubrifiés.

Déconnecter les appareils électroniques afin de les stocker au sec. A l'intérieur du bateau, lubrifier et fermer les vannes de passe-coque. Vidanger les réservoirs, le circuit d'eau douce et hiverner les wc marins avec un produit adapté. Veiller à obtenir une bonne ventilation dans toutes les zones et installer éventuellement des déshumidificateurs. Vider et nettoyer les coffres, les équipets et les réfrigérateurs. Les laisser ensuite ouverts pour une bonne ventilation. Soulever les planchers, nettoyer et sécher les fonds. Stocker les coussins dans un endroit sec. S'ils restent à bord, ils doivent être correctement ventilés sur toutes leurs faces.

Procéder à l'entretien des moteurs. Purger le circuit de refroidissement et l'hiverner en faisant d'abord tourner le moteur sur un circuit d'eau douce pour le rincer puis alimenter le circuit avec de l'antigel. Injecter une huile de stockage adaptée par le collecteur d'admission avant de le stopper. Le liquide de refroidissement des moteurs équipés d'un échangeur de température devra être contrôlé. Purger les organes qui n'ont pu être remplis d'antigel. Traiter les éventuelles traces de corrosion et lubrifier la mécanique à l'aide d'une huile de protection en aérosol. Effectuer le plein de carburant afin d'éviter la condensation dans les réservoirs. Fermer les coupe-circuit ou mieux, débrancher les batteries pour les stocker à l'abri du froid et de l'humidité et les charger périodiquement.